Date15 juin 2019

Photos de rue, Harajuku et Shibuya

 

Promenade entre Harajuku et Shibuya

A deux pas du parc de Meiji, se trouve l’un des quartiers les plus animés de Tokyo entre Harajuku et Shibuya. Le contraste entre le calme du parc et l’agitation dans les rues commerçantes alentours est saisissant.

Le croisement de Shibuya a la réputation d’être le plus fréquenté au Monde. Tous les feux s’arrêtent simultanément et il est possible de traverser le croisement dans toutes les directions y compris en diagonal. Il y aurait parfois plus de 1000 personnes qui traversent simultanément.

La statue ci-dessous représente un chien ayant réellement existé, nommé Hachiko. La légende dit que lorsque son maître mourut en 1925, le chien continua de venir l’attendre chaque jour jusqu’à sa propre disparition 10 ans plus tard.

 

Meiji-jingu

Le Meiji-jingu est un sanctuaire shintoïste dédié à Meiji, né en 1857, et empereur de 1867 à 1912. Pour rappel, la restauration impériale fut proclamée en janvier 1868, suite à l’abdication du dernier shogun Tokugawa.

Ce sanctuaire se situe dans un parc très sauvage du centre-ville qui ressemble davantage à une forêt qu’à un bois. Les accès majestueux sont matérialisés par des torii monumentaux.

Le temple fut détruit par les bombardements lors de la seconde guerre mondiale et reconstruit en 1958.

Comme c’est la tradition dans les temples shintoïstes, des barils de saké faisant office d’offrandes sont entreposés à l’entrée du site. Ces donations assurent une forme de publicité aux donateurs. Plus original, certains domaines de Bourgogne ont eux-mêmes fait des offrandes sous forme de tonneaux de grands crus. C’est hommage s’explique aussi par le fait que l’ère Meiji a été marquée par une ouverture nouvelle du Japon au monde occidental.

 

© 2021 Un Tour du Monde

Thème par Anders NorénEn Haut ↑