Dernier mot sur le Cambodge

Il suffit de regarder la liste des articles pour comprendre que le principal attrait du voyage au Cambodge réside dans la visite d’Angkor, qui est probablement l’un des sites les plus impressionnants que j’ai eu l’occasion de visiter. Je souhaite à chacun d’avoir un jour le bonheur de découvrir ces ruines merveilleuses.

En-dehors d’Angkor, j’avoue avoir été déçu. Le pays est très sale. Les routes sont longées d’interminables amas de détritus. Les plastiques volent partout jusque dans les champs. Personne ne semble s’en émouvoir n’y faire le moindre effort pour limiter cette contamination du paysage. Bien sûr le pays est pauvre. Mais cela n’explique pas tout.

Si le pays a connu une croissance importante depuis une vingtaine d’années, les richesses produites sont probablement très mal réparties. En effet, partout, le dénuement des populations atteste de la pauvreté qui règne encore dans le pays.

Les cambodgiens sont peu souriants. Sans doute que l’histoire qu’ils ont vécue depuis les années 70, la situation politique du pays et la misère qui persiste expliquent largement ce désespoir qu’on lit souvent sur leurs visages.

Malgré tout, je pense que les conditions de vie s’améliorent progressivement. Des efforts semblent faits pour assurer une éducation minimale aux moins de vingt ans qui représentent plus de 40% de la population et l’avenir du pays.

 

4 commentaires

  1. christian naigeon

    10 avril 2019 at 10:48

    J’ai éprouvé les mêmes sentiments il y a deux ans environ, même impression de résignation, de vie sans espoir et d’indifférence à l’égard des touristes…ce qui tranche nettement avec les pays voisins. Mais Angkor reste magique.

  2. Michelle Cahen

    10 avril 2019 at 19:53

    A propos des détritus dans la nature et le long des routes, voire du périph pour nous franciliens , nous ne sommes vraiment pas un modèle, ça me navre et me rend furieuse de voir ça et je me suis souvent dit : quelle image pour les touristes !

    A méditer !

    Nous avons donc déjà un point commun avec les Cambodgiens, sans compter que la pauvreté nous guette aussi …….

    Continuez à bien profiter de votre parcours et de l’instant présent !

    • Philippe

      11 avril 2019 at 00:40

      Bonjour, non ce n’est pas du tout à la même échelle. Pour vous donner une idée, c’est 100 fois pire au Cambodge. Par ailleurs, nous avons vu peu de pays aussi propre que la France.

    • Philippe

      11 avril 2019 at 15:16

      Pour ce qui est de la pauvreté, le PIB par habitant au Cambodge est plus de 10 fois plus faible que le PIB par habitant en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Un Tour du Monde

Thème par Anders NorénEn Haut ↑