Date3 avril 2019

Angkor, Banteay Srei

Banteay Srei est le temple le plus éloigné que nous ayons visité. Il est situé à 30 km au nord-est de la ville de Siem Reap.

Il s’agit d’un petit temple hindou, aux couleurs chaudes, bâti à la fin du Xème siècle. Il fut redécouvert tardivement (1914), car il était enfoui profondément dans la jungle cambodgienne. Pour la petite histoire, André Malraux, sa femme et l’un des leurs amis, Louis Chevasson, furent pris en flagrant délit de pillage de ce temple en 1923 (au moment de leur retour à Phnom Penh). D’importants travaux de restauration furent entrepris par la suite par une équipe française. Plus récemment, il y a une dizaine d’années, une équipe suisse a de nouveau procéder à une restauration pour soigner les blessures occasionnées par les intempéries et les pillages.

Aujourd’hui, on découvre un ensemble d’une incroyable fraîcheur avec de nombreuses sculptures et bas-reliefs finement sculptés.


Gopura (porte) qui traverse le mur d’enceinte, formant approximativement un carré de 100 m de côté.


Prasats


Sculptures

 

Angkor, Roluos, Lolei

Lolei est un temple hindou de l’ensemble de Roluos. Il était situé sur une île au milieu d’un baray aujourd’hui asséché. Une barque était nécessaire pour se rendre sur l’île. Le lieu a été investi, depuis plusieurs siècles, par les moines bouddhistes qui ont construits plusieurs temples à proximité.

Les vestiges actuels sont 4 prasats bâtis en briques, semblables à ceux de Preah Kô, et actuellement en restauration. Du coup, les échafaudages m’ont dissuadé de faire des photos de l’ensemble. De manière générale, nous avons constaté lors de nos visites que de nombreux temples faisaient toujours l’objet de restaurations ou consolidations. Il reste donc encore beaucoup d’édifices à découvrir…


 

Angkor, Roluos, Preah Kô

Preah Kô est le deuxième temple de l’ensemble de Roluos que nous avons visité. La partie conservée est constituée de 6 prasats construits sur une plateforme commune, principalement avec des briques. Seuls les linteaux sont en pierre. Il était entouré de douves, aujourd’hui asséchées, dessinant approximativement un carré de 500 m de côté.


Temple vu de face. Seuls les prasats de premier rang sont visibles sur ces photos.


Prasats


Lions de pierre devant le temple


Linteau en pierre


Dvarapalas, divinités gardiennes de temple

 

© 2021 Un Tour du Monde

Thème par Anders NorénEn Haut ↑