Date31 octobre 2018

Notre programme au Pérou

Nous sommes arrivés à Lima, mercredi 24 octobre, tard en soirée. Pour la première fois depuis notre départ de Paris, nous avons mis le pied sur le sol de l’hémisphère sud. Nous y resterons probablement jusqu’à février, moment où nous repasserons la ligne de l’équateur pour atterrir à Singapour.

Comme vous l’avez peut-être constaté, j’ai mis en ligne une page qui présente notre séjour au Pérou. Nous y resterons jusqu’au 4 novembre, avant de passer quelques jours à La Paz (Bolivie) et de nous envoler pour le Brésil.

11 jours consacrés au Pérou, c’est court pour un pays presque deux fois grand comme la France et à la géographie très variée. Nous avons donc choisi de nous concentrer sur la région qui va de Cuzco à Puno, au coeur de la Cordillère des Andes, au coeur de l’empire Inca. Mais avant de rejoindre les altitudes élevées, nous avons préféré nous accorder une petite pause d’1 journée (2 nuits) à Lima…

 

Au revoir le Mexique

Cet article conclut notre séjour au Mexique. A l’heure où je l’écris, nous sommes à Aguas Calientes au Pérou, au pied du Machu Picchu, que nous avons visité ce matin.

Au Mexique, nous avons traversé les Etats de Quintana Roo (Cancún, Tulum), du Yucatán (Valladolid, Mérida), de Campeche (Campeche), de Tabasco (passage en car mais sans arrêt) et fini notre séjour par une incursion de quelques jours dans le Chiapas.

Je retiendrai de notre séjour les couleurs du pays. Le vert tout d’abord qui est vraiment la couleur du pays. Le vert de la forêt tropicale qui couvre toutes les régions que nous avons traversées. Le vert des Cénotes. Le vert souvent porté par les mexicains. Le vert qui est la première couleur du drapeau, symbole de l’indépendance et de l’espoir du peuple dans l’avenir. Je visualise aussi les couleurs vives des vêtements et des maisons peintes. Les couleurs vives de la fête et des peintures qui décorent les crânes.

Je retiendrai de notre séjour la joie de vivre des mexicains et leur accueil souvent chaleureux. Je repense aux jours de fête à Mérida et à Palenque. La musique dans les rues. Les bals populaires. Les sourires des enfants croisés dans la rue. Ce que je décris ici est loin de l’image violente que l’on peut avoir de la société mexicaine. Cette violence est réelle dans certaines régions, mais, par chance, nous ne l’avons pas rencontrée. Nous avons vu le dénuement extrême mais finalement moins d’images choquantes que ce que nous avons pu voir, par exemple, à San Francisco. Nous n’avons pas ressenti d’insécurité, hormis lors de notre arrivée à Tulum. Ceci étant, nous avons toujours été prudents dans nos déplacements et dans nos attitudes.

Je retiendrai du Mexique sa superbe forêt et une collection d’animaux étranges, représentants d’une grande biodiversité, qui semble ici plus épargnée qu’ailleurs. Et cela fait du bien de le constater! Nous n’avons pas trop souffert du climat tropical, même si nous avons essuyé quelques épisodes qui resteront des souvenirs gravés dans nos mémoires, comme lors des visites des ruines de Tulum ou des ruines de Cobá.

Enfin, je dois dire que j’ai été impressionné par l’exceptionnel patrimoine archéologique du pays. Nous avons vu 6 sites magnifiques. Certains d’entre eux n’ont pas encore délivré tous leurs trésors. Imaginez qu’il existe encore des dizaines de site que nous n’avons pas vus!

Nous avons souvent eu le sentiment que le temps passait trop vite…

 

© 2021 Un Tour du Monde

Thème par Anders NorénEn Haut ↑